Les acteurs de l’éducation et l’abaissement scolaire

Les acteurs de l’éducation / Tchadinfos

Le Centre d’Etude pour la Formation et le Développement (CEFOD) a été le lieu où le programme kos Guel Ne Ndo (soutenir l’éducation) pour le maintien des filles à l’école primaire porté par l’ONG Initiative Développement (ID) a organisé un forum sur l’abaissement scolaire au cycle primaire le 9 octobre à N’Djamena. D’ailleurs, la directrice pays d’Initiative Développement Sylvaine Oudin a stipulé que : « Le phénomène de la déperdition scolaire est une problématique multidimensionnelle qui nécessite des interactions entre une diversité d’acteurs et secteurs d’intervention ». Pour sa part, le directeur général du ministère de l’Education nationale et de la Promotion civique, Dibet Galy a sollicité tous les acteurs du système éducatif à se surnommer pour contenir l’abaissement scolaire au Tchad et stipule que : « La problématique de la déperdition scolaire révèle à la fois des facteurs sociaux, économiques, pédagogique et institutionnels. J’en appelle à la conscience et à la mobilisation de tous pour faire face à ce challenge d’envergure nationale ».

Source: Tchadinfos

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*